Pari combiné ou pari simple ?

Vous avez sans doute remarqué que certains bookmakers mettent en avant les pari combinés et leurs gains importants avec des slogans du genre : « Tel pseudo a passé un pari combiné avec une cote @15,6 est remporte X euros ».

exemple combiné
Exemple de pari combiné Unibet

Mais est-ce vraiment intéressant et judicieux de préférer les paris combinés aux paris simples ? Je vous apporte mon éclairage sur ce point dans les lignes qui suivent…

Prenons, à titre d’exemple, les rencontres sportives suivantes :

Qu’est ce qui rapporte le plus : un pari combiné ou des paris simples ?

Si vous souhaitez faire un pari combiné sur les matchs Liverpool – Bayern de Munich et Lyon – Barcelone, afin de bénéficier d’une belle cote et donc de gains substantiels en cas de pari gagnant, vous misez 10 € sur une victoire du Bayern à Liverpool (événement A) combinée à une victoire à domicile de Lyon (événement B).

Quelle est la cote (C) de ce pari combiné ? La cote C est égale à la cote de A multipliée par le cote de B, soit C = A x B = 3,30 x 4,90 = 16,17. Vous gagnerez donc 161,70 € pour 10 € de mise.

Si vous répartissez vos 10 € sur deux paris simples (victoires du Bayern et de Lyon), vous obtiendrez de moindres gains. Par exemple, si vous pariez 5 € sur la victoire du Bayern sur la victoire de Lyon, vous gagnerez 41 € (GAIN  = 5 x 3,3 + 5 x 4,9 = 41 €). 

Un pari combiné rapportera donc plus que deux paris simples.

Faire des paris combinés est-il plus intéressant que miser en paris simples ?

On vient de voir qu’un pari combiné rapportait, à mise égale, plus que des paris simples. Pourtant, les paris combinés vous feront statistiquement gagner moins que des paris simples. EXPLICATIONS.

Dans l’exemple ci-dessus, outre le fait que ce pari combiné a une probabilité très faible d’être gagnant, il faut également garder à l’esprit qu’avec deux paris simples, vous gagnez quand même quelque chose (16,5 € ou 24,5 €) si vous n’avez qu’un bon résultat sur deux (victoire du Bayern ou de Lyon) alors qu’avec un combiné vous gagnerez rien dès qu’il y a une seule erreur.

Par ailleurs, si on prend, par exemple, deux événements indépendants (matchs M1 et M2) avec une probabilité 1N2 de 2,9 quel que soit le résultat. On gagne 2,9 x la mise en cas de victoire à domicile (1), de match nul (N) ou de victoire à l’extérieur (2).

Si vous faites un pari combiné (par exemple, victoire à domicile sur M1 et nul sur M2), la cote C = 2,9 x 2,9 = 8,41. Comme il y a 9 combinaisons possibles (1-1 ; 1-N ; 1-2 ; N-1; N-N ; N-2 ; 2-1 ; 2-N ; 2-2), vous avez une chance sur neuf de gagner. Le bookmaker reversera statistiquement 8,41 / 9 = 0,934, soit 93,44 % des mises.

En revanche, si vous faites deux paris simples au lieu d’un combiné, vous avez une chance sur trois de gagner 2,9 € sur M1 et une chance sur trois de gagner 2,9 € sur M2. Le bookmaker reversera donc statistiquement 2,9 / 3 = 0,966, soit 96,67 % des mises sur chaque match.

En résumé, le bookmaker reverse plus sur les paris simples que sur les paris combinés, ce qui signifie que le parieur reçoit moins en paris combinés qu’en paris simples, d’où l’intérêt pour les bookmakers de promouvoir les paris combinés…

Conclusion

Si vous êtes très chanceux et/ou un parieur occasionnel, vous pouvez vous essayer aux paris combinés (pour gagner plus) mais si vous êtes un parieur régulier, vous avez plutôt intérêt à privilégier les paris simples.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.